homme-tronc

tronc [ trɔ̃ ] n. m.
XIIe; lat. truncus
1Partie inférieure et dénudée de la tige (de certains arbres), entre les racines et les branches maîtresses, constituée d'un tissu ligneux au centre (bois; duramen) et de tissus mous formant l'écorce. Un « tronc d'arbre mouillé, glissant » (Loti). « les troncs rouges des pins » (Ramuz). « Les troncs se dressaient droits, innombrables » (Zola). Troncs d'arbres débités, coupés. 2. bille, grume, rondin. Par anal. (1636) Tronc de colonne : fût ou partie d'un fût de colonne. ⇒ tronçon.
♢ TRONC COMMUN : origine commune. — Fig. Partie commune appelée à se diviser, à se différencier. Spécialt Unification partielle de l'enseignement court (collège moderne) et de l'enseignement long (lycée) pour les premières années.
2(XIIIe) Boîte percée d'une fente où l'on dépose aumônes et offrandes, dans les églises. « un nocturne spoliateur du tronc des pauvres, accoutumé à dévaliser les églises » (Bloy).
3(1300) Anat. Partie principale (d'un nerf, d'un vaisseau : artère, veine). Tronc et ramifications. Tronc artériel, veineux. Tronc cérébral, formé du bulbe rachidien, de la protubérance annulaire et du mésencéphale. Tronc cœliaque.
4(1559) Partie du corps humain où sont fixés la tête et les membres (thorax; abdomen). Partie supérieure ( buste, torse ) , inférieure du tronc ( bassin) . En appos. Homme-tronc, femme-tronc, sans bras ni jambes.
(1611) Chez les vertébrés (mammifères), Partie principale du corps où sont fixés la tête, les membres et la queue.
5(1875) Géom. Partie comprise entre la base et une section plane parallèle (d'une figure solide). Tronc de cône. tronconique. Troncs de pyramide, de prisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tronc — [ trɔ̃ ] n. m. • XIIe; lat. truncus 1 ♦ Partie inférieure et dénudée de la tige (de certains arbres), entre les racines et les branches maîtresses, constituée d un tissu ligneux au centre (bois; duramen) et de tissus mous formant l écorce. Un «… …   Encyclopédie Universelle

  • homme- — ⇒HOMME , élém. de compos. Élém. de compos. issu du subst. homme (sens I et II) entrant dans la constr. de nombreux composés masc., souvent des hapax, désignant des êtres en partie seulement hum. (ou hum. masc.) ou désignant des hommes d un… …   Encyclopédie Universelle

  • TRONC CÉRÉBRAL — Déjerine a dénommé tronc cérébral la portion de l’axe cérébro spinal constituée par le bulbe rachidien, le pont et le mésencéphale, c’est à dire un ensemble de centres nerveux correspondant aux trois vésicules caudales de l’encéphale embryonnaire …   Encyclopédie Universelle

  • Homme-enfant — Homme  Cet article concerne les individus de sexe mâle de l espèce humaine. Pour l être humain, voir Homo sapiens. Pour les autres significations, voir Homme (homonymie). Dessin d un hom …   Wikipédia en Français

  • Homme heureux — Homme  Cet article concerne les individus de sexe mâle de l espèce humaine. Pour l être humain, voir Homo sapiens. Pour les autres significations, voir Homme (homonymie). Dessin d un hom …   Wikipédia en Français

  • HOMME - Typologie humaine — Qu’il s’agisse d’hommes, d’animaux ou de plantes, toute espèce, race ou population, est formée d’individus plus ou moins dissemblables. En outre, les individus se modifient dans le temps, tantôt à des cadences lentes, tantôt à des rythmes rapides …   Encyclopédie Universelle

  • HOMME — «UNE CHOSE est certaine: l’homme n’est pas le plus vieux problème ni le plus constant qui se soit posé au savoir humain [...] L’homme est une invention dont l’archéologie de notre pensée montre aisément la date récente. Et peut être la fin… …   Encyclopédie Universelle

  • Homme De Tlapacoya — Pointe lithique biface, région de Mexico Sommaire 1 Historique de la découverte …   Wikipédia en Français

  • Homme — Cet article concerne les individus mâles de l espèce humaine. Pour l être humain, voir Homo sapiens. Pour les autres significations, voir Homme (homonymie). Des …   Wikipédia en Français

  • TRONC — n. m. Corps d’un arbre, tige considérée sans les branches. Un tronc d’arbre. On a coupé toutes les branches, il ne reste plus que le tronc. Le tronc de cet arbre est creux. Le tronc est pourri. En termes d’Anatomie, il se dit de l’Origine, de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.